Comment nous allons procéder !

Le projet vu à un an …

Préparation des reportages

Afin de cerner toute la complexité du monde paysan lors de ce voyage, un travail préalable d’information est nécessaire. Nos cursus scolaires et nos expériences nous permettent toutefois d’alléger la documentation sur la partie technique et plutôt nous concentrer sur les interactions ethnies-environnements.
Passionné par l’image et le son, la découverte des logiciels de montage et matériel numérique est vécue comme un loisir depuis déjà plusieurs années.
Des contacts vont être établis avec des organismes agricoles locaux dans différents pays et des écoles d’agronomie, dans l’objectif de rendre compte régulièrement de l’avancée de notre projet  et échanger sur les spécificités de l’agriculture locale et la relation qu’elle entretient avec les autres acteurs du milieu rural.

Préparation physique

Ce tour du monde à vélo représente un défi physique considérable puisque les tours de pédales ne seront pas comptés, mais pourraient facilement provoquer un malaise chez certains.
Afin d’être préparer au mieux, nous roulons et courons fréquemment ensemble sur les routes et sentiers français. Au travers de diverses randonnées en haute altitude, nous avons appris à connaître nos limites et se conforter l’un et l’autre aux difficultés pour ensemble surmonter des situations difficiles. Les semaines libres sont aussi consacrées à des randonnées cyclistes comme au Maroc en avril 2005 ou en Espagne en Janvier 2006 et Été 2008.
Enfin notre passion pour la montagne nous permet de conserver un tonus intact, au gré de randonnées, d’alpinisme ou d’escalade.

Communication sur le projet

Nous avons fondé une association loi 1901,  » Agriculture? Le tour de la question « , pour faciliter les démarches de communication et assurer une veille logistique en France au cours de notre voyage.
Nous prévoyons communiquer sur notre projet en collaboration avec la presse locale, et par l’intermédiaire du site Internet. Cela nous permettra de rendre compte régulièrement de l’avancée de la préparation au travers de cours métrages vidéo, et constituera ensuite une plate forme d’échange accessible partout dans le monde tout au long de notre voyage (www.lemondeagricole.fr.nf).
Nous souhaitons aussi mettre en place des partenariats avec une radio locale  bas-normande et un magazine spécialisé pour rapporter régulièrement des informations sur le déroulement de ce projet.

Au cours du voyage !

Vous retrouverez ci-dessous nos aventures racontées aussi souvent que possible.Nos récits seront régulièrement agrémentés de photos, vidéos et reportages qui témoignent de l’état d’avancement de notre projet au long court…

La logistique

L’envoi de cassettes DV, la réception de colis venant des quatre coins de la planète etc… l’équipe d’accompagnement, par l’intermédiaire de l’association, sera là pour expédier un colis poste afin d’alléger les sacoches du vélo ou de dépanner.

Concernant le site Internet, là encore l’association sera mise à contribution pour mettre à jour le site et publier les articles envoyés depuis partout dans le Monde. Les rushs videos seront envoyés par l’intermédiaire des cassettes DV et compilés par des membres de l’association. les reportages, photos, textes et dessins réalisés pourront ainsi être mis en ligne fréquemment.
L’accès à internet pour les transferts se ferra principalement par l’intermédiaire des nombreux cyber-cafés. (www.lemondeagricole.fr.nf)

Les cassettes vidéo seront envoyées à l’association qui réalisera le montage des rushs afin de distribuer sur le site internet une vidéo de 10 mn tous les mois. L’équipe logistique du projet se chargera de la centralisation et de la réexpédition des cassettes.

Le retour.

Au retour, les interviews seront compilées et exploitées dans le but de rédiger un rapport général sur l’état de l’agriculture dans le monde. Des rapports plus détaillés sur les mesures mises en place concrètement dans les différentes régions traversées seront aussi rédigés. Des reportages vidéos  seront réalisés pour témoigner des expériences vécues et rendre compte de la situations de chacun. Ces reportages sont destinés à alimenter la réflexion sur la situation actuelle du monde agricole et les différentes pistes de développement à envisager.Nous prévoyons participer à différentes conférences et salons pour partager notre expérience et débattre sur le devenir de l’agriculture de demain.

Enfin par l’intermédiaire de notre association : Agriculture? Le tour de la question, nous comptons mener différentes actions locales en collaboration avec les organismes consulaires de la Manche et différentes associations qui œuvrent au quotidien pour et en faveur de l’agriculture. L’amélioration de l’image et de la communication sur le métier d’agriculteur sont aussi deux axes travail qui nous tiennent à cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: