Pour en finir avec les bactéries et les allergies, le sommier compte aussi

La lutte acharnée contre les bactéries et acariens se fait généralement aux changements de saison. Vous sortez un véritable arsenal pour traquer le moindre grain de poussière et les plus petites bactéries de la chambre de votre enfant, le membre de la famille le plus sensible aux maladies transmises par voies aériennes. Mais tout au long de l’année, pensez-vous à prendre soin de votre literie qui peut s’avérer être un véritable nid à acariens et germes ? Et cela ne vaut pas seulement pour votre matelas.

Préférer les sommiers à lattes de bois aux sommiers « tapissier »

Même si les sommiers tapissiers sont souvent plus esthétiques, ceux qui disposent de lattes apparentes favorisent une meilleure ventilation. L’aération constante des sommier à lattes réduit l’humidité et l’excès de chaleur qui constituent des environnements propices à la prolifération des acariens, souvent à l’origine d’allergies. Les espaces entre les lattes sont variables d’un sommier à un autre et il est tout à fait possible de choisir un modèle articulé pour optimiser votre confort de couchage.

Enfermer son sommier dans une housse anti-acarien

Vous accordez sans doute un soin particulier à votre linge de lit, ce qui est d’ailleurs une excellente chose. Mais n’oubliez pas de protéger votre sommier Epeda (info sur ce lien http://www.direct-matelas.fr/5_epeda ) avec une housse anti-acariens. Même si vous passez l’aspirateur dans votre chambre tous les jours, rappelez-vous que ces minuscules araignées profitent parfois d’un souffle de vent pour s’incruster. Ils peuvent également se servir des jouets en peluche, des vêtements et autres objets comme moyen de transport.

Entretenir et aspirer son matelas et son sommier

En mousse, à ressorts, en latex… votre matelas nécessite un entretien rigoureux, au même titre que votre sommier. Utilisez un aspirateur doté d’un filtre HEPA pour nettoyer toute la pièce, du sol à la literie pour éviter les troubles pulmonaires et respiratoires, les démangeaisons, etc. Le pollen, les déjections d’acariens et autres particules microscopiques n’auront aucune chance de vous échapper. Vous pouvez également vous servir d’acaricides pour assainir votre environnement.

L’idéal est de vous en procurer en pharmacie et éventuellement auprès d’un spécialiste de la literie pour avoir la garantie d’une bonne qualité. Le produit devra en effet tuer les acariens mais aussi leurs œufs et larves. Vous aurez alors le choix entre des bombes aérosol, des mousses, des poudres et autres formes. Prenez garde à ne jamais vous servir d’un acaricide proposé dans les boutiques d’horticulture : ces produits s’appliquent uniquement sur les végétaux.

Disposer un matelas anti-acarien sur votre sommier

Pour un sommeil sain et serein, privilégiez les matelas anti-acariens. Plutôt ferme ou moelleux, à vous de sélectionner celui qui garantira votre bien-être. Là encore, il faudra être vigilent. Certains modèles sont naturellement anti-acariens (lin, soie, latex, etc.) tandis que d’autres ont subi un traitement anti-acarien. Dans le second cas, préférez les matelas traités avec des produits naturels comme la lavande et l’eucalyptus. Les produits synthétiques utilisés pour le traitement ne sont pas toujours d’une efficacité pérenne et peuvent être encore plus allergisants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: